Les sons dans l’espace enregistrés par la NASA

Bien que l’espace soit un gigantesque vide, ça ne veut pas dire qu’il y règne un total silence, le son existe grâce à des vibrations électromagnétiques. Avec des instruments spécifiquement créés pour, les sondes Voyager, Injun 1, Isee 1, et Hawkeye ont utilisé des antennes spécialement construites pour enregistrer les vibrations spaciales sur des fréquences allant de 20 à 20 000Hz, soit les fréquences entendues par l’oreille humaine. Les sons enregistrés sont le résultat de complexes interactions de particules électromagnétiques chargées par les vents solaires, la ionosphère, et la magnetosphère des planètes.

Je trouve ces sons plutôt terrifiant, un peu comme la fréquence 18Hz dont j’avais parlé ici.

Auteur de l’article : Niko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.