Les crédits travaux en forte augmentation en France

Les banques françaises ont fait part, le 30 juin dernier, de leurs prévisions de PNB (chiffres d’affaires) 2017. Il en ressort une forte augmentation du crédit consommation pour cette année. L’objet de ces financements n’est pas, comme habituellement, l’achat d’une voiture, le financement de voyages ou de loisirs. Cette année, les français investissent dans la rénovation de leurs biens immobiliers.

Le financement de la rénovation de leur résidence principale

Il est vrai que la rénovation de sa maison ou de son appartement est un vrai budget. Le coût des travaux a été multiplié par deux, depuis une dizaine d’année. Certains préfèrent regarder des vidéos pour être aiguillé dans leur démarche de rénovation. Le coût, est évidemment moindre puisqu’il suffit d’acquérir le matériel. Pour les novices, la route est longue pour arriver aux résultats escomptés mais ils ont en prime la satisfaction de la tâche accomplie. Pour d’autres, le goût du travail bien fait ou du manque de temps, les conduisent à solliciter l’aide des entreprises du bâtiment. Pour éviter des factures qui s’alourdissement au fur à mesure de l’avancement des travaux, il est vraiment préférable de solliciter un devis, qui peut même être réalisé en ligne.

La rénovation comme outil de défiscalisation

Certains français rénovent leur propriété dans un but de défiscalisation. La loi Malraux est un de ces outils qui permet d’obtenir une réduction jusqu’à  30%, calculée sur le montant des travaux de restauration engagés avec un plafond fixé à 400 000 euros. La loi Malraux peut être utilisée par tous les contribuables, mais en réalité ce sont les contribuables les plus riches qui l’utilisent le plus, dans la mesure où il faut pouvoir supporter le montant des travaux de rénovation sur une ou deux années maximum. 

Lorsque le secteur de l’immobilier progresse bien, on sait que la croissance française est dynamique. Autrement dit, l’immobilier est un bon indicateur de la santé économique de la France. Ainsi les Français en investissant dans la rénovation de leur résidence principale ou dans un autre bien immobilier participent à la création de points de croissance. 



Laisser un commentaire